Comment déboguer un programme AS/400 (DBG ou ISDB)

ISDB

Car il y a beaucoup mieux : il s’appelle ISDB. Plus récent, il est encore méconnu de
nombreux programmeurs. Il se lance au moyen de la commande STRISDB. Avec la touche de
fonction F4, vous précisez le programme à  lancer, ses paramètres, et si vous souhaitez
mettre à  jour les fichiers de production (je vous conseille d’indiquer *YES et de
travailler avec une bibliothèque de fichiers de développement en ligne. Ensuite vous
voyez apparaître le source du programme, tout plein de couleurs (différentes selon qu’il
s’agit d’ordres, de variables…), et la possibilité de mettre des points d’arrêt
simplement en vous plaçant sur les lignes du source et en pressant la touche F6. Vous
pouvez également ajouter d’autres programmes dans le débogueur au moyen de la touche F14
(dès que votre premier programme appelera un des programmes de la liste, c’est le source
de ce dernier que vous verrez apparaître). Vous pouvez lancer l’exécution du programme
au moyen de la touche F17. Dès qu’il tombera sur le premier point d’arrêt, vous pourrez
visualiser le contenu des variables en plaçant le curseur dessus et en pressant la touche
F11, et éventuellement modifier le contenu de ces variables au moyen de la touche F23.
Vous pouvez également faire défiler le programme en mode "pas à  pas" au moyen
de la touche F5. Un vrai plaisir ! Et en plus ISDB est capable de déboguer des programmes
CL. Si après ça vous ne l’adoptez pas définitivement, c’est à  n’y rien comprendre.

Et en environnement ILE ?

Merci à  Fabrice Joubaire pour cette information : "Petite précision pour le
débugage, ISDB est apparu après STRDBG mais cette dernière a totalement été repensée
en 1995 avec l’arrivée de l’environnement ILE et ressemble beaucoup à  ISDB. En effet,
ISDB n’est plus utilisé car il ne permet pas de gérer l’ILE. Avec RPG IV on ne peut
débuger qu’avec STRDBG." Heureusement, le débugueur du RPG IV ressemble beaucoup au
ISDB du RPG III.

Print Friendly, PDF & Email